top of page

La traversée du désert en MLM : comment y survivre ?

Dernière mise à jour : 20 mars



Désert MLM
Entrepreneur faisant sa traversée du désert. By Wix.

Beaucoup de distributeurs indépendants abandonnent à la phase de traversée du désert en MLM. Comment faire partie des rares qui réussissent à aller au-delà ?


Salut ami networker,


Si tu pratiques le marketing de réseau depuis un certain temps, tu as inévitablement connu la terrible étape de la traversée du désert.


Peut-être as-tu réussi à franchir cette dernière et gagnes-tu maintenant beaucoup d'argent.


Ou peut-être es-tu en train de la vivre actuellement.


Le fait est que facilement 90 % de ceux et celles qui connaissent cette phase tombent au combat.


Comment faire partie des survivants ? C'est ce que nous allons voir après avoir défini les symptômes du désert.


Est-ce que tu galères à produire un bon chiffre d'affaires avec ton MLM ? Est-ce que tu en as marre de multiplier en vain des posts et des MP sur les réseaux sociaux, auprès de personnes non intéressées ?


Tu as bien raison d'en avoir assez.


Car : Pas de prospects = pas de vente = pas de parrainage = 0 + 0, la tête à Toto !




Le marketing relationnel c'est nouveau pour toi ? Alors lis cet article fondamental qui t'est consacré !



 


Qu'est-ce que la traversée du désert en MLM ?



 


La fin de l'euphorie



Ça y est, tu as eu des étoiles dans les yeux lorsqu'on t'a présenté le marketing de réseau et le fournisseur avec qui tu travailles actuellement.



Tu t'es dépêché de t'inscrire et de te déclarer VDI/auto-entrepreneur (si tu ne l'étais pas déjà), et tu as hâte de gagner un complément de revenu d'entrée de jeu, en vendant des produits d'exception à tes amis et en recrutant une partie d'entre eux.


Mais voilà... ça ne se passe pas comme prévu :

  • Rejet de tes proches, qui ne comprennent pas que tu leur proposes une « opportunité » du jour au lendemain

  • Un grand nombre de « non »

  • Des prospects qui n'ont pas besoin des produits/services que tu proposes contrairement à ce que ta upline t'a assuré

  • L'impression que personne ne s'intéresse vraiment à ta nouvelle activité


L'absence de résultats



Alors voilà, à cause de cette indifférence, impossible de convertir ta liste de contacts ou autres prospects en clients ou partenaires d'affaires.


Autrement dit, tu es au stade « 0 + 0 la tête à toto ».


Or, si tu peines à gagner de l'argent, tu t'éloignes de tout ce qu'on t'avait fait miroiter lors de la présentation d'affaires à laquelle tu avais assisté.


« Le marketing de réseau ce n'est pas si simple que ça finalement ».


L'impression de brasser du vent pour rien



Pire que de ne pas avoir de résultats, la chose la plus horrible à vivre quand on traverse le désert en marketing relationnel est la solitude :

  • Personne parmi tes proches ne soutient ta nouvelle entreprise

  • Tes posts Facebook provoquent 0 « like » et 0 commentaires

  • À chaque fois que tu réalises un appel à l'action (par exemple « envoyez-moi un DM pour en savoir plus »), personne ne répond à cet appel

  • Un fossé se construit entre ta upline et toi, car tu ne comprends pas comment eux ils ont réussi là où tu échoues actuellement, et eux ne comprennent pas pourquoi tu n'arrives pas à dupliquer leurs méthodes

  • Etc.


Quand tes actions n'ont aucun impact sur le monde, quand tu as l'impression que personne ne s'intéresse à tes entreprises malgré tes efforts, c'est surtout là que tu te demandes si ton activité MLM vaut vraiment le coup et s'il ne vaut pas mieux arrêter.





 


Que faire pour surmonter la traversée du désert en MLM ?



 



Le but n'est pas de mourir déshydraté au Sahara mais bien d'arriver à destination n'est-ce pas ?



Souviens-toi de la raison pour laquelle tu as commencé ton activité



Si tu as débuté le MLM sans véritable but, il est fort probable que tu abandonnes au premier obstacle tenace.


Mais si tu sais pourquoi tu as commencé, quel est ton « Pourquoi » comme diraient certains, rappelle-toi de celui-ci.


Est-ce que la période de vide que tu traverses en ce moment ne vaut-il pas le coup d'être vécu avant de grimper vers le succès que tu as défini et que tu as visé ?



Ne te compare pas aux autres mais au "toi" de la veille



Une mauvaise idée consiste à te comparer aux autres networkers, à jalouser leurs résultats, tandis que tu stagnes.



Non, ce n'est pas parce qu'untel gagne 200 € en automatique et en un week-end (en vendant des formations MLM par exemple) tandis qu'il sirote du mojito à la plage, que toi tu es nul pour autant. Combien même ça ferait longtemps que tu ne gagnes pas un rond.



C'est bien toi qui remplis ton frigo et non pas tes concurrents, n'est-ce pas ?



Ne cherche pas à faire mieux que les autres mais plutôt à faire mieux que toi-même.



Tu dois constamment t'améliorer par rapport à ton « toi » du passé si tu souhaites gagner de l'argent en marketing relationnel.


Procède étape par étape plutôt que de fixer les yeux vers la destination finale



Si l'on t'a promis des gains financiers rapides et l'indépendance financière à partir de quelques recrutements seulement, et ce au bout de quelque mois, sache que l'on t'a induit en erreur.



Comme pour toute entreprise, il te faudra du temps pour réussir à vendre tes produits/services, élaborer ton portefeuille client, et encore plus pour constituer ton réseau de distribution.



Rien ne sert de regarder le sommet de la montagne alors que tu te trouves tout en bas. Cela va plus te démotiver qu'autre chose.


Vise à la place les nombreux paliers intermédiaires qui se trouvent entre ta situation actuelle et celle que tu veux atteindre.


Avant de vouloir absolument gagner le million d'euros et intégrer la liste des networkers les plus riches au monde d'après BusinessForHome, commence par des étapes simples : atteindre tes premiers 100 €, tes premiers 200 €, tes premiers 500 €, tes premiers 1 000 €... grâce au MLM.


Cultive la persévérance



Rome ne s'est pas faite en un jour !


Même si tu travailles avec de bonnes méthodes et as conscience que la traversée du désert n'est nullement une fatalité, il te faudra tout de même t'inspirer du mental des sportifs de haut niveau.


Entraînement et patience sont des clés majeures du succès !


Sans entraînement (i.e. travail régulier), tes résultats seront insuffisants quoi qu'il arrive. Sans patience, tu abandonneras alors que tu étais si prêt d'obtenir ce nouveau client ou de parrainer ce nouveau filleul.


Le mot « persévérance » couple bien les deux notions.



Savoure tes petites victoires



Il est mauvais de ne regarder que le verre à moitié vide (i.e. la non-atteinte des objectifs que tu t'es fixés).


Tu seras de plus en plus frustré et risqueras d'abandonner alors qu'en prenant du recul tu réaliseras que tu as bien plus avancé que tu ne penses.


La moindre étape en plus franchie est bonne à prendre :

  • un nombre mensuel de prospects qui augmente ;

  • davantage de demandes de renseignements ;

  • un nombre supplémentaires de prise de rendez-vous et d'entretiens honoré ;

  • … et bien sûr la moindre vente, le moindre parrainage en plus.




Plus tu savoureras les petites victoires, plus tu seras capable d'attendre la venue des grandes.



Oeuvre patiemment et tranquillement pour pour pouvoir bénéficier de l'effet cumulé



Au fur et à mesure que tu développes ton business, tu accumuleras des automatismes qui te permettront d'avancer beaucoup plus vite.



Or, si tu avances beaucoup plus rapidement, passer à l'action deviendra bien plus facile pour toi, et être sur le terrain te permettra d'engranger des automatismes supplémentaires, et ainsi de suite.



Tu l'as compris, tu entreras dans un cercle vertueux et accumuleras le fruit de tes efforts de plus en plus souvent : ta patience sera récompensée.





 


Après la traversée du désert le beau temps : quelles sont les plus belles choses à vivre en MLM ?



 


Lors de tes périodes de "dip" (temps de stagnation et de baisse de résultats), souviens-toi de tous les avantages du marketing relationnel dont tu bénéficies déjà, et de celles qui t'attendent à l'avenir.



Tu es propre patron



Malgré certaines limites précisées dans ce post, tu connais la liberté d'être indépendant.



En pratiquant la vente directe ou le marketing relationnel, si tu n'as jamais été qu'élève/étudiant  ou salarié, tu réalises enfin ce qu'est gérer soi-même ses horaires de travail, entreprendre en totale autonomie, décider des personnes avec qui l'on travaille ou encore délimiter son temps de repos.



Que c'est épanouissant de fonder des projets professionnels (par exemple bâtir une équipede 100 networkers) et les développer soi-même de A à Z !



Avoir un portefeuille de clients qui te font confiance



N'est-il pas agréable d'avoir des clients (externes, ne développant pas la société MLM) qui nous partagent un retour d'expérience consommateur positif sur nos produits ?



N'es-tu pas fier d'avoir parlé à tes proches de ta plateforme de e-learning ou de remise fidélité lorsque ces derniers nous racontent plusieurs semaines plus tard les bénéfices que ces services ont eu sur eux ?


En tout cas, à chaque fois qu'un de mes clients est content du produit qu'il m'a commandé, je suis content moi-même.


Souviens-toi : le but est moins de gagner soi-même des commissions que de satisfaire les personnes à qui l'on vend nos offres.



Bâtir un grand réseau



Qui n'a pas rêvé d'être ce grand leader, cette personne charismatique que toute une downline écoute pour savoir comment avoir de meilleurs résultats en MLM ?



Au-delà de ce fantasme, le fait de développer une grande équipe permet de profiter de son effet de levier, c'est-à-dire de la multiplication du chiffre d'affaires de son fournisseur (et par conséquent de la multiplication de ses propres commissions) grâce à somme du travail de tous nos filleuls (directs et indirects).



Plus grand est ton réseau, plus grand sera ton intéressement sur le chiffre d'affaires produit par ton équipe.



Comme le déclare Jean-Paul Getty, « je préférerais gagner 1 % du résultat des efforts de 100 personnes [plutôt] que 100 % du résultat de mes propres efforts. »



L'union fait la force !



Voir ses filleuls gagner de l'argent et devenir des leaders MLM à leur tour



La quatrième plus belle chose à vivre en MLM est de voir les personnes que l'on a parrainées réussir en marketing relationnel.



Quel bonheur de constater que notre poulain a pris son envol et vit pleinement de sonactivité (en partie) grâce à notre accompagnement !



Prenons aussi en compte que plusieurs entreprises récompense les distributeurs indépendants qui parviennent à faire en sorte que leurs filleuls montent en grade, ce qui prouve la réussite de leur management.



Constater que « ça marche »



Lorsqu'on nous parle d'une nouvelle « opportunité », et lorsqu'on démarre le MLM, la réussite dans ce métier nous est abstraite.



Plusieurs personnes disent gagner plusieurs milliers d'euros mensuels en représentant leur fournisseur, mais ça ne veut pas dire grand-chose pour nous, qui n'empochons encore aucun revenu.



Mais, vente après vente, parrainage après parrainage, nous nous rendons compte que la réussite n'est pas que « pour les autres » : le succès en MLM est une réalité !



Cette réalité devient de plus en plus concrète dès lors que nous remportons les bénéfices de notre première vente, puis nos premiers 100 €, puis nos premiers 200 €, nos premiers 1000 €, […], et ainsi de suite.



À la fin, nous sommes déterminés à atteindre l'indépendance financière. Nous ne sommes pas seulement convaincus qu'il est possible d'arriver jusqu'à celle-ci mais surtout que NOUS sommes capables d'aller jusqu'à elle.



-

En définitive, la traversée du désert est un classique de tout VDI qui a de l'ambition. La différence entre ceux qui meurent sur la route et ceux qui atteignent une grande ville se trouve dans la motivation de départ, le réalisme des objectifs et surtout la persévérance.


Dis-moi en commentaire si tu as déjà connu cet étape difficile en tant qu'entrepreneur spécialisé en marketing relationnel.









Comments


Post: Blog2_Post
Post: Contact

CONTACT

Merci pour votre envoi !

bottom of page