Est-il bon de promettre l'indépendance financière lors de la présentation d'une société de MLM?

Dernière mise à jour : juil. 25


Un littoral sous un beau soleil

La notion d'indépendance financière, aussi appelée liberté financière ou autonomie financière, est très souvent entendue lorsque l'on parle du modèle d'affaire du marketing relationnel. Il s'agit d'un des plus célèbres arguments donnés par les animateurs d'une présentation d'un projet d'entreprise de MLM aux invités et potentiels partenaires de l'entreprise.


Le discours indique qu'exercer le métier de networker ou marketeur de réseau permet après plusieurs années de travail intensif (l'on fait le plus souvent mention de cinq années) d'atteindre la liberté financière « tant rêvée ». Seulement, ce rêve devient rarement réalité (même si cela arrive!), ce qui rend sceptique les prospects de la salle de présentation ou présents à la réunion zoom.


À travers cet article, définissons ce qu'est l'indépendance financière, les risques élevés à la promettre aux prospects que nous souhaitons convertir en partenaires d'affaire, puis les précautions à prendre lorsque l'on affirme que cet objectif est accessible grâce au marketing de réseau.


I- Qu'est-ce que l'indépendance financière ?


La définition de l'indépendance financière n'est point figée mais dépend au contraire de la conception de chaque individu. Cette notion peut être synonyme au mot « richesse » dans un sens restreint, soit une possession colossale d'argent ou d'un patrimoine. Cependant, être indépendant financièrement ne signifie pas stricto sensu être riche, ni bénéficier d'une retraite anticipée. Pour ma part, être indépendant financièrement ne veut pas dire être multi-millionnaire mais tout simplement ne manquer de rien, pouvoir réaliser tous ses projets et désirs sans contrainte financière, et surtout ne jamais avoir à surveiller son compte bancaire (à condition de ne pas être prodigue). Il n'en demeure pas moins que l'idée d'indépendance financière a pour idée fondamentale d'élever énormément le niveau de vie d'une personne.


La raison pour laquelle les sociétés de marketing de réseau annoncent avec ferveur que travailler avec eux signifie devenir financièrement indépendant après quelques années d'activité entrepreneuriale est que leur système de rémunération est basé sur les résultats d'un travail (et non le temps de travail réalisé comme pour un emploi). En d'autres termes, au plus l'on travaille, au plus l'on progresse, au mieux l'on ajuste nos efforts, et au mieux l'on obtient de résultats.


Le chiffre d'affaires de notre activité de vente à domicile dépendant de nous-même, le plan de rémunération de l'entreprise a qui nous proposons nos services récompensant les entrepreneurs les plus performants, l'on peut sur le papier générer un revenu très élevé (à trois chiffres pour commencer, puis à quatre, à cinq, à six chiffres, voire sept chiffres pour les leaders mondiaux).


II- Le danger des promesses d'indépendance financière


Si en théorie l'indépendance financière est accessible grâce au marketing de réseau, ce que ne manquent pas de préciser la plupart des animateurs d'une présentation d'opportunité d'affaires, la réalité en est tout autre. Dans les faits, entre 90 et 99% des entrepreneurs qui ont démarré une activité de MLM échouent à la convertir en activité à temps plein qui soit rentable, sans même parler ici de liberté financière.


Certes, plusieurs arguments peuvent être prononcés contre eux, et encore leur validité dépend de chaque personne : travail insuffisant, abandon précipité, mauvaise méthode de travail, soft skills insuffisants, etc. Toutefois, il reste mauvais de promettre l'indépendance financière aux prospects, a fortiori si ceux-ci découvrent à peine le modèle d'affaire du marketing de réseau.


En effet, à l'écoute du discours sur l'indépendance financière, certains d'entre eux rêveront de réussir dans leur nouvelle entreprise, de quitter définitivement le salariat et de mener une vie de luxe. Seulement, ces derniers risqueront de connaître une désillusion des plus brutales une fois leur activité commencée, et pourraient alors entacher la réputation de la société qui les a recrutés (à raison si la présentation d'affaire a omis la difficulté d'atteindre le succès, comme l'obligation d'un travail très soutenu pour y accéder).


III- Une finalité à considérer mais à très fortement nuancer


Même s'il faut absolument éviter les beaux discours autour de l'indépendance financière lors d'une présentation, nous ne devons pas nier non plus qu'il est possible de l'atteindre grâce au MLM. Le nier signifierait rejeter les résultats de beaucoup de networkers qui ont réellement réussi- et j'en connais moi-même bien que je ne mentionnerai aucun nom par souci de confidentialité. Leur réussite prouve que le MLM est vraiment un moyen de réussir professionnellement et d'acquérir la liberté financière.


Néanmoins, il est indispensable de rappeler que le marketing de réseau est simple- il suffit en principe de recommander un produit ou un service qu'on aime et qui nous a satisfait- mais en aucun cas facile. La réputation de son entreprise de MLM en dépend.


Je suis micro-entrepreneur et je collabore avec une célèbre société de marketing relationnel, qui fournit des commissions correspondants aux efforts et aux résultats de ses vendeurs à domicile. Cette société ne vend pas de rêve mais vous fait progressivement récolter ce que vous avez semé. Ainsi, contactez-moi si vous souhaiteriez démarrer une activité à temps partiel dans laquelle vous serez maître de votre travail, dans laquelle vous serez seul responsable de votre réussite ou de votre échec professionnel.


Pour aller plus loin :

- Kozan HUSEYIN, s. d., « Is Financial Freedom with MLM Network Marketing Possible ? », editorialtoday.com. https://www.streetdirectory.com/etoday/is-financial-freedom-with-mlm-network-marketing-possible-ufaofl.html

- Michel, 08/03/2020, « L'autonomie financière est à moins de 5 ans », lemarketingrelationnel. < lemarketingrelationnel.com/autonomie-financiere/ >