Comment développer ton MLM de manière éthique ?

Mis à jour : il y a un jour


Code of ethical behavior
By Nathan Dumlao on Unsplash


Si tu veux savoir comment développer ton activité MLM de façon éthique, tu es au bon endroit !

J'ai consulté, en anglais comme en français, pleins de témoignages négatifs d'anciens distributeurs qui auraient été abusés par leur upline, ou de prospects qui auraient été harcelés par des représentants indépendants.


Le marketing de réseau est en soi un beau métier, et l'un des moyens les plus simples de se lancer dans l'entrepreneuriat.


Seulement, lorsque ce métier est pratiqué de manière immorale, l'industrie tout entière devient l'objet d'accusations (parfois justifiées) et se met à souffrir d'une mauvaise réputation.


Quels sont les écueils qu'il faut absolument arrêter de faire pour exercer un marketing de réseau plus éthique ? Quelles sont, au contraire, les bonnes habitudes à prendre ?


Si tu ne sais pas ce qu'est le MLM, cet autre article est fondamental pour toi.

MLM éthique- qu'est-ce que tu ne dois pas faire ?


  • Pas de mensonges, pas de publicité mensongère : même s'il te semble plus facile de parrainer des partenaires d'affaires potentiels en leur faisant miroiter monts et merveilles, je te recommande de ne pas leur vendre de rêve, ni de leur faire croire que le MLM est de l'argent facile. Evite également de leur dire qu'il suffit d'un téléphone pour développer leur business. C'est plus compliqué que ça : calendly, zoom, planificateur de contenus, google drive ou microsoft 365, outils de SEO (ubersuggest, answerthepublic, 01.fr, google trends...), google analytics, WordPress, System.io, etc. Un terminal cache de nombreux outils avec lesquels se familiariser pour mener à bien son entreprise. Enfin, en particulier pour les entreprises de bien-être, les allégations de santé sont à proscrire.

  • Spam et harcèlement : il y a quelque chose que je hais dans le marketing de réseau. Ce sont ses groupes Facebook (sauf exceptions). Ils sont remplis de posts de recrutement tous plus inintéressants les uns que les autres. Evite ce genre de post et sois original dans ta prospection. De la même façon, ne cherche pas à courir après des inconnus sur les réseaux sociaux, ni à vendre à ton prix ton produit ou ton opportunité à ton marché chaud, si ces derniers ne t'ont pas indiqué de marques d'intérêt.

  • Ne pas pousser les gens (prospects, clients, filleuls, downline) à commettre des actes contre leur volonté : l'exemple le plus parlant est celui de la liste de contacts. Ce n'est pas parce que ton succès tient à cette liste que ton filleul aura envie de démarcher commercialement ses propres amis, ses collègues de travail ou ses amis. Cela est encore plus vrai si cette personne a à peine eu le temps (voire pas du tout) de tester lui-même les produits et services de ton entreprise.

  • Ne pas se positionner comme un « gourou » qu'il faut suivre aveuglément pour atteindre le « succès » : si ta downline doit savoir écouter tes conseils et recommandations (être « coachable »), elle a aussi le droit d'agir librement et de tester ses propres expériences. Sachons que nous n'avons pas la science infuse et que par conséquent nos filleuls peuvent se documenter en dehors de nos propres formations et enseignements.

  • Pas de recrutement à outrance : n'oublie pas que la valeur ajoutée de ton entreprise de MLM se trouve dans ses offres et non pas dans son recrutement. Le parrainage est, certes, un multiplicateur de résultats grâce à l'effet de levier possible. Mais le résultat en lui-même est ton chiffre d'affaires de vente. De même, forme bien à la vente (d'abonnements ou de produits) le nouveau filleul à qui tu as fait signer un contrat d'agrément avant de l'inviter à parrainer lui-même de nouvelles personnes. L'écueil serait de lui demander de dire à ses contacts qu'il a trouvé pour eux « un moyen de gagner un revenu à temps plein sans que ça n'empiète sur leur emploi » le premier jour après leur démarrage.

MLM éthique- que peux-tu faire à la place ?



Homme en maillot de bain qui plonge dans l'eau
By Ethan Elisara on Unsplash


Il y a pleins de moyens de rendre sain ton activité de marketing de réseau. Voici ceux que j'ai trouvés :


  • Donner avant de recevoir : il est essentiel de procurer de la valeur à ses leads et prospects avant de leur vendre quoi que ce soit. Et cette valeur ne doit pas être aléatoire, mais correspondre exactement à une solution (ou partie de la solution) au problème recherché. Si je prends l'exemple d'un networker que j'apprécie beaucoup, le cycliste sera plus enclin à acheter un vélo dernier cri au marchand qui lui aura réparé à un faible prix son vélo cassé, plutôt qu'à une dizaine d'autres qui le supplieront d'acheter leurs propres bicyclettes.

  • Être transparent : le prospect que tu veux recruter comme filleul doit connaître la réalité du MLM, y compris ceux qui ne font pas rêver, AVANT d'être parrainé. Par exemple, il doit savoir que 90% des gens échouent en marketing de réseau, et qu'il devra travailler régulièrement et avec méthode pour faire partie des 10% qui réussissent. Qu'il sache que le MLM n'est pas facile.

  • Durcir la barrière d'entrée vers son équipe : les dérives et les échecs du MLM viennent principalement de ce gros manque de sélectivité. Tout le monde n'a pas la motivation ni les aptitudes requises pour atteindre la liberté financière, et même simplement un complément de revenus, grâce au marketing relationnel. C'est ton prospect qui doit te convaincre d'intégrer ton équipe, et non pas toi qui dois le persuader de rejoindre ton opportunité. Les networkers qui réussissent le mieux en MLM sont ceux qui reçoivent régulièrement des candidatures plutôt que ceux qui sollicitent sans cesse leurs invités jusqu'à ce qu'ils acceptent d'être parrainés. Ne t'inquiète pas, tu n'es toujours pas obligé de demander un CV ni une lettre de motivation. Ci-joint une vidéo qui te servira de modèle pour t'aider à sélectionner les personnes avec qui tu veux travailler.

  • Laisser ses partenaires arrêter leur activité s'ils le souhaitent (et sans les faire culpabiliser) : si tes filleuls renoncent au marketing de réseau pour diverses raisons (échec durable, besoin immédiat d'un salaire fixe, autre voie trouvée), tu peux leur demander pourquoi ils ne veulent pas continuer et s'ils ne veulent pas s'accorder un délai supplémentaire, mais pas les forcer à rester.

  • Informer sur le côté légal : je sais d'expérience que tout le monde ne met pas au courant sa downline de l'obligation de déclarer son activité puis ses revenus lorsque celle-ci démarre un business en MLM. En général, les entreprises de marketing de réseau le précisent, mais bien plus rarement leurs représentants. Or, cela doit changer.


  • (Last but not least) laisser ses filleuls forger leurs propres opinions : ne ferme pas ton équipe à une idée restreinte du MLM mais laisse-les s'informer avec tous les contenus possibles, y compris ceux « anti-MLM ». Ainsi, ils auront une vision complète du métier, avec ses bons et mauvais côtés, et leur esprit critique les aideront à progresser. De plus, cela facilitera les débats constructifs autour de la thématique du marketing de réseau.

Maintenant, tu as les clés en main pour construire un MLM de façon éthique et morale, et pour dupliquer cette approche de l'activité à ton équipe. Sur ce, je te souhaite un bon travail !