Le marketing de réseau n'est PAS facile : t'affirmer le contraire serait mentir

Mis à jour : il y a un jour


Homme en tenue professionnelle qui réalise des travaux
By Milad B. Fakurian on Unsplash


Pourquoi le marketing de réseau n'est pas facile ? Avant de te répondre à cette question, je vais te partager l'une des premières citations que j'ai entendues lorsque j'ai découvert l'industrie du MLM : « Tout le monde [dans la salle de présentation] ne réussira pas à atteindre le succès mais tout le monde peut réussir ».

Cette phrase est plutôt juste. Le concept du MLM est en théorie simple à prendre en main. Il s'agit de recommander un bien ou un service que l'on consomme, qu'on apprécie, et dont nous voulons partager les bienfaits, et d'être rémunéré pour ce « bouche-à-oreille ».

Mais si le concept est relativement aisé à comprendre, la mettre en pratique de sorte à avoir de bons résultats est beaucoup plus difficile.

Je comparerais le marketing de réseau à la photographie.

Tout le monde sait prendre des photos, à l'aide d'un appareil photo ou de son téléphone. Mais il y a une différence de maîtrise abyssale entre le photographe amateur, qui prend des selfies avec ses amis, et le photographe professionnel, qui a fait de cette compétence son métier, dont nous récupérons les images sur Unsplash par exemple.

Ainsi, l'objectif de vente de produits ou d'abonnements à des services, et celle de parrainage est la même pour tous. Pourtant, plus de 90% des networkers échouent dans leurs entreprises.

Ne croyez donc pas ceux qui vous disent que le marketing relationnel est facile, ou que telle compagnie permet de générer sans grands efforts un chiffre d'affaires intéressant. Une arnaque est souvent à la clé de cette affirmation mensongère.

Examinons à présent quelle est la dure réalité du MLM !

Mais avant ça...

Est-ce que tu galères à produire un bon chiffre d'affaires avec ton MLM ? Est-ce que tu en as marre de multiplier en vain des posts sur les réseaux sociaux auprès de personnes non intéressées ? Alors, apprends via ce superbe cadeau comment attirer à toi uniquement des prospects ultra-qualifiés et les intégrer à terme à ton équipe .

Si tu ne sais pas ce qu'est le marketing de réseau ou le MLM, lis cet article avant de descendre plus bas. Si tu es perdu en lisant mon « jargon », ce lexique te sera également utile.


Tu vas faire face à beaucoup de rejets

Désert avec une plante au milieu
By Karim Manjra on Unsplash


As-tu déjà entendu parler de la loi des nombres ?

Il s'agit (en bref) d'une tendance selon laquelle seule une minorité de personnes acceptera de te suivre.

MLM, prospection « traditionnelle » et rejet

Sur 100 appels commerciaux, tu auras 20 personnes acceptant ton invitation à écouter la présentation des offres de ton entreprise, ou celle de ton « opportunité d'affaires ». Sur 20 personnes, tu en auras 5 qui acceptera de devenir client de ta compagnie, voire d'en devenir ambassadeur. Sur ces 5 personnes, tu en auras seulement 2 qui seront des clients fidèles et/ou qui développeront sérieusement leur activité.

Les nombres donnés sont évidemment des exemples, mais sont représentatifs des résultats à espérer. Qui dit 5 clients et/ou parrains pour 100 appels, dit aussi 95 refus.

Et encore, ces résultats s'appliquent aux entrepreneurs MLM performants, qui, heureusement, génèrent des revenus importants en multipliant leurs actions de prospection et en dupliquant leurs méthodes.

La loi des nombres appliquée à un distributeur indépendant « lambda » ressemble plus souvent à ceci : 100 appels, 5 invitations acceptées, 2 conversions en nouveaux clients (pour une présentation « produit » ou « service »), 1 parrainage (pour une présentation « business »), aucun client fidèle, abandon rapide du nouveau filleul.

En résumé, 100 appels aboutissent ici à un seul véritable « oui ».

MLM, marketing d'attraction et rejet

La loi des nombres s'applique aussi au MLM en ligne. L'objectif des networkers travaillant sur Internet est tout d'abord de faire connaître leur contenu auprès du plus grand nombre, puis ensuite de faire en sorte que leur trafic pénètre leur tunnel de vente.

Générer une audience prend en soi du temps, plusieurs mois au minimum. Convertir cette audience en leads puis en prospects n'est pas moins difficile.

Le but est en général de convertir 5 à 10% des visiteurs de nos contenus gratuits et non-exclusifs en leads. Cela passe généralement par une page de capture d'adresse email et par une stratégie de création de contenu.

La conversion de 10% étant considéré comme un très bon score (et de 5% comme un assez bon score), il faut alors accepter qu'au moins 90% de nos visiteurs n'achèteront jamais nos produits ou services payants.

Cette première conversion étant faite, il faut également savoir que l'intégralité des 10% ayant intégré notre funnel n'ira pas jusqu'au bout du processus, c'est-à-dire qu'une partie de ces 10% de personnes ne deviendra jamais notre client ni notre filleul. En contrepartie, ce qui iront au bout du chemin seront des prospects extrêmement qualifiés. La qualité prime ici sur la quantité.

Ce que tu dois retenir c'est que faire du marketing de réseau c'est entendre beaucoup de « non » et entendre peu de « oui ». Tu dois lutter de toutes tes forces pour avoir le plus de « oui », faire le suivi client des personnes utilisant l'offre affiliée, et former ton équipe MLM.

La vente et le parrainage ne s'improvisent