Faire du MLM sans prospecter ses amis ni sa famille, c'est possible !

Dernière mise à jour : 8 juil.


Bon de carte cadeau

Sais-tu que l'on peut faire du MLM sans prospecter ses amis ni sa famille ?

Il y a plusieurs mois, je t'avais donné mon avis sur la prospection de son marché chaud. J'en avais conclu que tu peux effectivement cibler ce marché avec une grande prudence, bien que je l'avais déconseillé aux débutants.


Cependant, je considère qu'il est beaucoup mieux de prospecter un public qui ne fasse pas partie de ton réseau.


Souviens-toi : ce n'est pas parce que ton entreprise (et son offre) a « changé ta vie » que ce sera aussi le cas de tes proches.


Tes amis et ta famille ne sont pas forcément intéressés par les mêmes produits ou services que ceux que tu consommes. Tout le monde ne veut pas faire de l'entrepreneuriat, ni même gagner un complément de revenu.


Cependant, tu peux trouver des VDI, des vendeurs à domicile en puissance, partout sur Internet.


En parvenant à dénicher ta pépite, tu parviendras donc à agrandir ta clientèle et à sponsoriser de nouveaux filleuls.


Où est-ce que tu peux ramasser de nouvelles perles ? Je vais t'aider à en trouver en te fournissant quelques pistes.

Mais avant ça...

Est-ce que tu galères à produire un bon chiffre d'affaires avec ton MLM ? Est-ce que tu en as marre de multiplier en vain des posts sur les réseaux sociaux auprès de personnes non intéressées ? Alors, apprends via ce superbe cadeau comment attirer à toi uniquement des prospects ultra-qualifiés et les intégrer à terme à ton équipe .

Si tu ignores ce qu'est le marketing de réseau, je t'invite à lire avant tout cet article, puis à t'accompagner de ce lexique pour lire mon propos.

I- Qui est ton client idéal ? Avec quel partenaire veux-tu travailler ?

Avant de vérifier où chercher tes leads et prospects, encore faut-il les définir !

Contrairement à ce que l'on nous enseigne dans le MLM « traditionnel », non, il ne faut pas proposer ton « opportunité » à n'importe qui.

Si tu le fais, tu obtiendras des résultats mais au prix de centaines d'invitations, de présentations, et d'un taux très élevé de « non ». Comme tu n'auras pas défini ton avatar, la plupart des personnes que tu démarcheras seront au mieux non-intéressés, au pire hostiles envers toi.

Ton réseau (non « qualifié », c'est-à-dire non intéressé) pourrait même croire, si tu persistes auprès d'eux malgré leur premier refus, que tu es tombé dans une « secte » ou une arnaque pyramidale.

C'est pourquoi tu ne dois t'adresser qu'à un marché susceptible d'être intéressé par tes services, tes biens, et à rejoindre ton équipe.

L'on préconise en général de définir un seul prospect idéal pour plus d'efficacité, même si tu peux à la rigueur en imaginer deux, un premier pour tes produits et un second pour ton business.


Afin de savoir qui est ton prospect de rêve, celui avec qui tu veux entretenir une relation client et développer une entreprise commune, tu devras te poser plusieurs questions (non-exhaustif) :

  • Est-ce un homme, une femme, les deux ?

  • Quelle est sa tranche d'âge ?

  • Quelles sont ses passions ?

  • Quels sont ses problèmes récurrents que tu peux lui résoudre ?

  • Quels sont ses objectifs ? Quel est son but n°1 ou son rêve ?

  • Où se situe-t-il (lieu physique ou lieu virtuel) ?

  • Quelle est sa personnalité ?

  • Quelles sont ses qualités ?

  • Quels sont ses défauts que je peux tolérer (on peut difficilement trouver quelqu'un de parfait) ?

  • Quelles sont les compétences que j'attends de lui dès le début ?

  • Quelles sont les compétences que je n'attends pas directement de lui, et que tu peux aider à développer ?

  • A-t-il une appétence pour l'entrepreneuriat ou le business en ligne ?

  • Quelle est sa catégorie socio-professionnelle ?

  • Etc.

II- Où trouver ta recrue idéale, ton client de rêve ?

Une fois que tu as décrit qui est ton avatar, encore faut-il le trouver ! Je vais t'offrir plusieurs chemins que tu peux suivre, mais je ne les détaillerai pas. Ce sera donc à toi de les explorer à fond !

Prospection d'inconnus bien ciblés

  • Dans un endroit physique : dans des cas très spécifiques, tu peux trouver des personnes correspondant à ton avatar dans des lieux où tu penses être sûr de les trouver. Ça peut être un lieu de rencontre entre professionnels, un salon d'un domaine bien précis, une salle de sport, une salle d'attente, etc.

  • Sur les réseaux sociaux : sur LinkedIn et sur Facebook tu peux trouver les profils correspondant à ton avatar, ainsi que des communautés répondant à ta thématique. Instagram et YouTube sont également utiles pour chercher qui serait le mieux susceptible d'être intéressé par ton offre. Je ne me prononcerai pas pour Twitter, Snapchat ou autre TikTok, ne connaissant personne qui promeuve là-bas son activité. Je ne dirai rien non plus sur Pinterest, qui est bien utilisé dans le cadre du marketing de réseau, mais que je connais très peu.

  • Via la publicité : seuls ceux qui ont saisi une requête particulière sur un moteur de recherche ou qui ont manifesté des intérêts à tels ou tels posts sur les réseaux sociaux recevront le message publicitaire ou la page web SEA que tu envoies ou publies. Facebook Ads ou Google Ads (entre autres) c'est toi qui choisis ! Attention ! Facebook Ads est assez réfractaire au MLM. Dans tous les cas la publicité est payante, donc fais bien attention à la pertinence de ton message publicitaire, à celui de ton call-to-action et à ton copywriting au général.


  • Via des forums en ligne spécialisés

Marketing d'attraction pour atteindre notre prospect idéal sans le chasser

Nombre de ressources sont utiles pour faire du MLM sans prospecter ses amis tout en faisant mouche auprès de notre avatar :

  • Contenus gratuits et non-exclusifs : vidéos (sur YouTube notamment ou à partager sur les RSN), articles de blog, podcasts, infographies... c'est toi qui choisis ! Pour pouvoir attirer la personne que tu veux, ta chaîne ou ton site web devront bien être adaptés à ce marché particulier. Ces contenus auront pour principal but d'améliorer ton personal branding, de te faire connaître auprès de ton avatar, et de bâtir ton autorité dans le domaine où tu veux exceller.

  • Contenus exclusifs (gratuits ou payants) : offre de formations, newsletters, consultations gratuits d'une demi-heure ou coaching payant, e-books, tes contenus premium feront pour toi la distinction entre le simple visiteur de ton univers, et ton prospect idéal. Un tunnel de vente est généralement élaboré afin de faire monter la température, en faisant passer du contenu gratuit et accessible à une offre gratuite mais restreinte, puis de l'offre restreinte au contenu payant.

III- Comment aborder son prospect idéal ?

Cette partie concernera surtout la prospection d'inconnus. À quoi cela sert-il de d'arrêter de prospecter ses amis et sa famille dans le cadre du marketing relationnel, si à la place l'on harcèle des inconnus en DM ou l'on pollue les groupes Facebook MLM ?

Pour éviter que ta cible te colle l'étiquette « spammeur » ou « arnaqueur », tu devras donner avant de recevoir. Tout se trouve dans l'apport de VALEUR.

Tu te présenteras à ton avatar sans (encore) lui parler de ton « opportunité », tu apprendras à le connaître, tu créeras un lien de confiance avec lui et surtout tu écouteras quels sont ses problèmes.

Tu lui poseras aussi de bonnes questions, sans lui faire passer un interrogatoire, pour le qualifier en tant que prospect, confirmer qu'il est bien et bel le type de personne que tu cherches.

Lorsque tu réalises que ton interlocuteur est un prospect qualifié, que tu as pu définir son problème et qu'il a admis que tu es une personne fiable, alors là seulement tu prendras rendez-vous avec lui puis lui proposeras une solution à son problème (le produit/service de ta société de MLM, l'une de tes formations, une invitation à intégrer ton équipe de vendeurs).

S'il refuse clairement ta proposition, sois courtois et n'insiste pas pour ne pas lui donner une mauvaise image de toi et de ton industrie. Cependant, s'il ballotte entre le « oui » ou le « non », notamment en t'exprimant ses inquiétudes (manque de temps, enfants à charge, travail salarié prenant, peur d'échouer, etc.) tu prendras évidemment soin de répondre à ses objections une par une.

Tu l'as donc bien remarqué : faire du MLM sans prospecter ses amis ni ses proches, ni ses vieilles connaissances, ni ses collègues de travail, c'est réaliste ! À la place, les actions alternatives à mettre en place sont la description de ton buyer persona, et la valeur ajoutée (ou plus-value) que tu peux lui apporter.

Si cette valeur, tu veux la transmettre à partir d'un blog comme moi, je t'invite alors à suivre la formation en ligne d'un entrepreneur spécialisé dans le marketing relationnel, que je connais personnellement, que j'apprécie et qui t'expliquera comment faire. (lien affilié)

Pour aller plus loin :









93 vues0 commentaire
 

CONTACT

13014 Marseille, France

Merci pour votre envoi !