top of page

Relier action et réflexion pour faire progresser son entreprise

Dernière mise à jour : 7 avr.


Amateurs de VTT
By Wix


Il y a plusieurs années, j’avais visionné sur YouTube une vidéo de l’infopreneur AntoineBM présentant deux axes de travail entrepreneurial: l’action et la réflexion. ‘’Pourquoi bien intégrer ces deux axes à son business?’’, telle était la problématique abordée. Aujourd’hui, je vais vous apporter ma propre analyse sur ce sujet.



Réflexion


Sans connaissances sur un domaine, il est difficile d’y progresser. La réflexion, appliquée à son entreprise, est le fait d’apprendre de nouveaux concepts ou de nouveaux savoir-faire. C’est aussi programmer un plan de travail avant de passer à l’action, et prendre du recul sur ce travail lorsque celui-ci est achevé.


Prenons le cas de Damien, un jeune homme de 25 ans voulant créer son propre journal et le rendre rentable. Comment peut-il y arriver s’il ne connaît pas les règles du journalisme, s’il n’a pas réfléchi à la manière dont il veut présenter son journal? Ainsi, Damien va se renseigner sur l’histoire des journaux déjà existants, sur le format du journal qu’il veut privilégier (mensuel ou quotidien, local ou national, papier ou numérique, etc.), sur la structure standard d’un journal, ou encore sur la veille informationnelle. Dans ce cas, Damien trouvera plus facilement quelles sont ses premières actions à mener pour réussir la fondation de son journal.


Action


Si réfléchir est indispensable pour faire progresser son entreprise, agir l’est tout autant. À quoi cela servirait-il à Damien de tout savoir sur le journalisme, ou sur les manières de développer son journal si c’est pour ne pas les mettre en pratique? La réflexion sans l’action est inutile. Or, l’ampleur du travail qui nous est demandé pour faire de notre business un succès peut facilement nous décourager. Plus nous augmentons nos connaissances sur le domaine dans lequel on veut exceller, plus nous nous rendons compte du chemin à parcourir pour atteindre l’objectif que nous nous sommes fixés.


D’autre part, nous pouvons faire l’erreur de nous comparer à d’autres entrepreneurs travaillant dans le même domaine que vous, et ayant réussi là où nous échouons actuellement . En les jalousant, nous oublions que notre parcours est différent du leur et qu’il nous appartient de chercher des solutions à nos difficultés pour aller plus loin. Voilà autant de raisons qui nous conduiraient à l’inaction.


Il ne faut toutefois pas tomber dans l’écueil contraire, c’est-à-dire agir sans réfléchir. Si Damien néglige son auto-formation, l’organisation de son travail et son feed-back, et travaille « au petit bonheur la chance », le retour sur investissement sera très faible. Et s’il réalise que ses efforts, bien que dénués d’une réelle stratégie, sont vains, la tentation d’abandonner deviendra de plus en plus grande.


Agir et réfléchir avec efficacité: le concept du Just-In-Time Learning


Il convient donc d’allier action et réflexion pour atteindre le succès espéré. Mieux encore: il faut rendre les deux axes de travail interdépendants. Le meilleur moyen pour cela est d’adopter le Just-In-Time Learning.



Le Just-In-Time Learning est un concept entrepreneurial selon lequel il faut chercher uniquement l’information dont on a immédiatement besoin, et se former sur un sujet précis seulement quand on en a besoin. Par exemple Damien doit délimiter des étapes clairement identifiables de la création (puis développement) de son journal, puis se former uniquement à l’aide d’outils lui permettant de passer l’étape dans laquelle il se trouve.


Admettons qu’il ait choisi un format numérique pour la publication de son journal: il doit dès lors comparer les différentes plateformes web pouvant héberger son média, regarder un nombre limité de tutoriels sur la création de son site depuis la plateforme choisie, puis seulement après définir les différentes rubriques de son journal (entre autres), etc. Le Just-In-Time Learning est également efficace pour le feed-back dans la mesure où, après avoir agi, l’on prend note de notre progression et de nos difficultés (persistantes ou nouvelles) puis l’on se forme précisément sur cet aspect de notre business.



Cette façon d’entreprendre a de nombreux avantages:


  • Facilité d’apprentissage: le cerveau humain ne retient à long terme que ce qui lui est utile. Aussi, il serait contreproductif d’apprendre des choses dont nous n’avons pas immédiatement besoin pour améliorer le rendement de notre entreprise. Est-il plus facile d’apprendre l’Allemand lorsque l’on veut absolument étudier en Allemagne et travailler là-bas, ou lorsque l’on a « envie » de maîtriser une nouvelle langue et que l’Allemand se révèle être une langue souvent mise en avant (avec l’Espagnol et l’Italien) ?


  • Rapidité: en allant directement à l’essentiel, nos projets évoluent beaucoup plus rapidement que lorsque nous sommes à la recherche de l’exhaustivité. Il nous est beaucoup plus profitable d’apprendre 20% du contenu de notre domaine de prédilection qui nous servira 80% du temps, plutôt que l’inverse.


  • Cercle vertueux: Le Just-In-Time Learning nous fournit de bonnes habitudes de travail. Premièrement, nous réfléchissons à un plan et à la manière de l’appliquer. Deuxièmement, nous cherchons des moyens satisfaisants de faire de notre stratégie une réussite à travers l’apprentissage (via des formations, des articles, des vidéos, des livres, etc.), et ajustons cette dernière tout en reconnaissant qu’il n’est pas grave de ne pas pouvoir reproduire parfaitement toutes les bonnes astuces que nous avons découvertes. Troisièmement, nous passons à l’action en nous appliquant un maximum mais sans craindre de commettre des erreurs. Quatrièmement, nous analysons nos réussites et nos échecs résultant de notre action et de notre apprentissage, avant de reproduire les quatre étapes pour avancer davantage.


Et vous, que pensez-vous de l’équilibre entre réflexion et action au travers du Just-In-Time Learning? J’attends vos réponses dans le formulaire ci-dessous, ou en commentaire après création de votre compte.


Pour aller plus loin:

Kommentare


Post: Blog2_Post
Post: Contact

CONTACT

Merci pour votre envoi !

bottom of page