top of page

Le jogging, ou l'entretien physique du bout des pieds

Dernière mise à jour : 5 déc. 2020


Femme en tenue de sport et nouant les lacets de ses chaussures

Qu'il est agréable de courir après une longue période de stress (travail, école, examen...)! C'est peut-être le constat que vous faites après chaque séance de jogging. Il s'agit, rappelons-le, d'une « course à pied pratiquée pour l'entretien de la forme physique, sur les terrains les plus variés (bois et campagne, parc, rue etc.) » (définition du Larousse). D'autres jours, lorsque vous êtes moins motivés, il vous arrive de vous demander en quoi vous est-il utile de pratiquer le jogging. C'est la question à laquelle je vais répondre dans ce post pour les non-sportifs et les sportifs d'entre vous : qu'avez-vous à gagner personnellement à courir régulièrement ?



Les bénéfices sont tout d'abord d'ordre physique. Courir est excellent pour le corps : premièrement, il sollicite plusieurs de vos muscles au niveau de la cuisse, des mollets et du tronc, ce qui développe votre masse musculaire et complète vos séances de renforcement. Deuxièmement, il s'agit d'un moyen simple de maintenir votre poids actuel sans se priver de bien manger (mais tout en ayant un repas équilibré!), la dépense en énergie pour 30 minutes de course étant de plus de plus de 300 Kilocalories en fonction de votre âge et votre sexe. Last but not least, jogger ralentit votre rythme cardiaque, soulageant alors le cœur, et améliore vos capacités respiratoires en vous apprenant à mieux inspirer et expirer pendant l'effort.


D'autre part les avantages à courir sont d'ordre psychique. En effet, la pratique du jogging permet de vous aérer l'esprit et d'oublier au moins temporairement vos problèmes. Elle vous fait rompre avec le rythme effréné de la vie familiale, professionnelle ou scolaire/universitaire, et constitue ainsi un formidable destressant de par la sécrétion d'endorphines qu'elle occasionne.


Quelques conseils élémentaires si vous commencez à faire du jogging : n'oubliez pas de boire avant et après votre séance, et de vous étirer en fin de course. Aussi, en cas de difficultés, ne vous découragez pas mais acceptez d'alterner entre course et marche en attendant de pouvoir intensifier votre jogging.



Quelle est votre expérience personnelle avec la course à pied ? Aimez-vous le jogging ? Ou préférez-vous une pratique plus « compétitive » de la course à pied (préparation course de fond, semi-marathon, marathon etc.) ? Dites-le nous dans les commentaires et abonnez-vous si ce n'est déjà fait !



Sources :

- Lise Bouilly, 04/12/20, « Course à pied, running : les bonnes raisons de s'y mettre », santé magazine. < https://www.santemagazine.fr/beaute-forme/sport/marche-velo-jogging/course-a-pied-running-les-bonnes-raisons-pour-sy-mettre-171456 >

- Emilie, s. d., « Quels sont les bienfaits du jogging ? », Decathlon. < https://conseilsport.decathlon.fr/conseils/quels-sont-les-bienfaits-du-jogging-tp_16063 >

- Stupefy, 29/05/18, « 5 trucs super positifs qui donnent envie de courir régulièrement ! », Aufeminin. < https://www.aufeminin.com/sports-femme/course-a-pied-s638020.html >


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
Post: Contact

CONTACT

Merci pour votre envoi !

bottom of page