top of page

Se cultiver régulièrement

Dernière mise à jour : 24 déc. 2020


Cette image représente une bibliothèque vue de côté

Depuis ma rentrée universitaire 2020, je dispose d'assez peu de temps pour m'auto-former comme je le voudrais car j'ai beaucoup de tâches à réaliser (dont le développement de ma micro-entreprise et la rédaction des articles de ce blog). Toutefois, je consacre toujours un moment pour me cultiver. Par exemple, j'ai lu, ce mois-ci, un court ouvrage du professeur de sciences de l'information et de la communication François Jost, Les médias et nous (2010), que je vous recommande chaudement. J'ai ainsi, à l'aide de cet ouvrage, révisé la manière dont les médias nous influencent et s'ingèrent dans beaucoup d'aspects de la vie humaine (justice, vie privée, politique y compris lors de campagnes électorales, etc.) Vous l'avez compris, il est essentiel de se cultiver en permanence.


Comment pourrions-nous définir la culture ? Il serait long et difficile d'y fournir une réponse complète donc nous nous contenterons de l'identifier ici comme un « enrichissement de l'esprit par des exercices intellectuels » (Larousse). Nous ne distinguerons pas particulièrement la culture générale d'autres cultures plus spécifiques (littéraire, scientifique...), même si elles sont toutes au moins sous-entendues.


I- Pourquoi se cultiver ?


  • Mettre son esprit à jour, renouveler son regard du monde et de son environnement : il est mauvais de se laisser aller par les aléas de la vie (travail, études, intendance...) au point de ne jamais se cultiver. Notre esprit ne doit guère ressembler à un marécage mais plutôt à une rivière dont l'eau est en perpétuel mouvement. C'est de cette manière que l'on améliore son esprit critique, que l'on peut mettre en relation de nouvelles choses vécues à d'anciennes expériences, ou encore que l'on trouve de nouvelles inspirations et idées pour diverses actions.


  • Se spécialiser dans un domaine particulier, acquérir de l'expérience et des compétences en autodidacte : Il faut passer de très nombreuses heures sur des sujets similaires pour être en mesure de se spécialiser dans un domaine de notre choix. Cela passe par les connaissances théoriques (lecture, formations vidéos) mais aussi par la pratique (apprendre à mettre en pratique correctement ce que l'on a appris). Pareillement, la production de contenus passe par beaucoup de recherches et de documentation qui sont ensuite synthétisées afin apporter notre propre réponse à un sujet donné.


  • Posséder une connaissance large du monde (culture générale) : posséder une grande culture générale nous sert continuellement. Celle-ci est notamment demandée pour enrichir nos dissertations ou notre profil lors d'écrits ou d'entretiens oraux (études ou concours), ou pour convaincre notre supérieur de nous embaucher comme de continuer à nous faire confiance s'il nous a déjà employé.


II- Comment se cultiver ? Les options possibles


  • Lecture (livres, revues spécialisées, journaux, manuels...) : il existe d'innombrables livres, physiques comme numériques, pour se constituer une culture personnelle. Considérons pour cela les ouvrages libres de droits et donc gratuits, les ouvrages plus récents, ceux que l'on peut acheter en librairie ou dans une boutique en ligne, ceux que l'on peut emprunter en bibliothèque... Cet état de fait vaut également pour la lecture de journaux ou revues (gratuites ou payantes, librement consultables en ligne ou dont l'accès est conditionné à un abonnement).


  • Ecoute/regard (actualité, vidéos, formation, films/séries classiques...) : pour les uns qui n'aiment pas lire , pour les autres qui ont une mémoire auditive, se former ou s'informer à partir de vidéos documentaires, entre autres, est une très bonne idée. Par exemple, les vidéos d'actualité de la chaîne « HugoDecrypte » sont utiles pour tout non-professionnel des médias souhaitant s'informer sur les événements du quotidien sans avoir à y consacrer plus de 10 minutes.


  • Curiosité (voyage, musées, toute chose nouvelle qu'il est bon de découvrir) : le moyen le plus exotique pour se cultiver est de simplement s'ouvrir au monde ! Voyager, visiter des musées, échanger avec des inconnus, des professionnels du domaine que vous voulez approfondir, beaucoup de moyens sont bons pour vous élargir l'esprit et entretenir ce dernier.


À quelle fréquence vous cultivez-vous ? Auriez-vous quelque chose à ajouter au discours ci-dessus ou bien une objection à faire ? Dans ce cas, abonnez-vous au blog et écrivez un commentaire !


Sources :

- Auteur inconnu, s. d., « La culture générale, un atout essentiel » [en ligne], Le Bon Binôme. https://www.google.fr/amp/s/lebonbinome.fr/la-culture-generale-un-atout-essentiel/%3famp

- Elvira Masson, 14.12.2011, « Etre cultivé, à quoi ça sert ? » [en ligne], L'Express. https://www.google.fr/amp/s/www.lexpress.fr/culture/livre/etre-cultive-a-quoi-ca-sert_1061072.amp.html





Post: Blog2_Post
Post: Contact

CONTACT

Merci pour votre envoi !

bottom of page