Accepter de se tromper de temps en temps

Dernière mise à jour : 5 déc. 2020



Texte d'accueil du blog "Aloecom"

Je vais vous raconter une anecdote personnelle et réelle qui s'est produite à la fin du mois d'octobre. J'effectuais la maintenance de ce blog pour améliorer son référencement lorsque j'aperçus que j'avais commis une erreur « grave » : je réalisai que la partie « à propos », située à l'accueil du site, comptait une faute d'orthographe élémentaire et un terme qui rendait ma phrase difficilement intelligible (cf capture d'écran ci-dessus). J'avais écrit "[...] De surcroît, vous pourrez revoir les notions basiques de développement personnel qui son (!) pourtant (!) indispensables à avoir en tête [pour demeurer en forme et demeurer dans ses entreprises]."J'eus honte de savoir que vous lisiez un paragraphe rempli de ces fautes en principe rédhibitoires pour la crédibilité de son rédacteur. Cependant, je ris à présent de cette négligence de relecture et en ai tiré que je dois être encore plus rigoureux que je ne le suis déjà. « L'à propos » a été recorrigé depuis, bien entendu. Cette histoire à pour but de faire comprendre qu'il faut accepter de commettre des erreurs lors de ses actions, continuer d'agir malgré ce risque, quitte à corriger ses lacunes ensuite. Ce court article est un complément à ceux discutant du fait de « se relever après un échec » et de « savoir abandonner intelligemment ».




Regarder le verre à moitié plein plutôt que le verre à moitié vide


Si vous êtes perfectionniste au point de ne jamais être satisfait de vos entreprises ou au point de vous auto-critiquer à la moindre faute, prenez du recul sur votre travail. Regardez ce que vous avez bien fait, et remarquez que votre contre-performance n'invalide en aucun cas ce que vous avez accompli auparavant. S'il ne faut pas accepter la médiocrité, il convient aussi de se satisfaire d'un projet mené de façon perfectible, c'est-à-dire bien géré sous certains aspects et mal développé sous d'autres aspects.


Reconnaître notre imperfection


Il est essentiel de chercher à être toujours meilleur que la veille. Seulement, il y a toujours des défauts en nous et dans nos actions à corriger. C'est pourquoi nous devons reconnaître que nous ne serons jamais parfait, bien que nous tendrons toujours à nous approcher de l'excellence, afin d'être heureux. Mieux vaut constamment avoir 16/20 à un examen et être détendu, plutôt que s'infliger une pression constante pour essayer d'obtenir une note de 20/20.


Oser sans avoir peur de se tromper pour réussir


Dans la majorité des cas, mieux vaut ne pas attendre d'être « prêt » pour oser commencer ou continuer quelque chose qui nous tient particulièrement à cœur, même si cette chose nous éloigne de notre zone de confort. Bien au contraire, se dire que l'on commencera « plus tard » une certaine action peut nous conduire à la débuter « trop tard ». Par exemple, je ne suis pas toujours sûr que mes propres posts soient pertinents, pourtant je poursuis leur écriture car je n'ai point peur des résultats.


Par ailleurs, les personnes qui réussissent le mieux dans ce qu'elles entreprennent sont justement celles qui ont osé agir, indépendamment du risque d'échecs et d'obstacles qu'ils peuvent rencontrer. Prenons par exemple le cas de Michael Jordan, l'un des plus grands basketteurs de la fin du XXèmeS et du début du XXIèmeS dans le monde. Il déclara un jour : « J'ai raté plus de 9000 tirs dans ma carrière. J'ai perdu près de 300 matchs. 26 fois, on m'a fait confiance pour prendre le tir de la victoire et j'ai raté. J'ai échoué encore et encore et encore dans ma vie. Et c'est pourquoi je réussis ».


En conclusion, ce n'est pas grave si vos travaux et missions s'accompagnent d'erreurs dommageables, car rien que le fait d'avoir osé entreprendre une (bonne) action qui nous est peu évidente est en soi une réussite.


Pour aller plus loin :

- Marie-Christine Colinon, 12/01/2010, « S'autoriser le droit à l'erreur », Santé Magazine. < https://www.santemagazine.fr/psycho-sexo/psycho/sautoriser-le-droit-a-l-erreur-178470 >

- Auteur inconnu, 14/07/2015, « Reconnaître ses erreurs pour mûrir », Nos Pensées. < https://www.google.fr/amp/s/nospensees.fr/reconnaitre-erreurs-murir/amp/ >












18 vues0 commentaire
 

CONTACT

13014 Marseille, France

Merci pour votre envoi !